L'exposition permanente du Pavillon France

France, l'inspiration à la vitesse de la lumière

Le slogan du Pavillon France « L’inspiration à la vitesse de la lumière » reflète son ambition et son programme : en un temps record, entraîner les visiteurs le long d’un parcours qui met en lumière des innovations et des créations françaises uniques et audacieuses, dans tous les domaines qui font de l’histoire de l’humanité une histoire du progrès : les sciences, la recherche, les technologies, l’art et l’artisanat, l’éducation.

L’ambition du Pavillon France est de déclencher chez les visiteurs l’inspiration : faire émerger des idées, des envies ou des émotions, susciter l’engagement, incarner des innovations. Placée sous le signe du progrès, de l’innovation et de la création, l’expérience visiteurs s’articule autour de la lumière.

Ce thème fédérateur est présent depuis la genèse du projet, tant dans l’architecture du Pavillon que dans les thématiques de ses expositions ou de sa programmation événementielle. Cette programmation événementielle permet aussi de valoriser les innovations françaises et offre une plateforme d’internationalisation à nos entreprises.

" Mettre l’innovation scientifique et technique au service du progrès humain : voilà, depuis le siècle des Lumières, l’ambition que veut incarner la France. "

Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

Le parcours visiteurs du Pavillon est organisé en plusieurs espaces qui sont autant d’étapes et de propositions pour réinventer notre présent et construire notre futur :

  • L’esplanade du Pavillon France est un lieu de détente et de flânerie et accueille deux propositions artistiques avec Sepand Danesh et lille3000.
  • Le Hall d’entrée est un espace d’accueil et d’introduction générale au Pavillon. The Explorers y propose un inventaire des richesses naturelles, culturelles et humaines des régions françaises.
  • L’exposition permanente est le cœur du Pavillon. Consacrée à la notion de Progrès, elle propose aux visiteurs trois espaces scénographiés mettant chacun en scène une vision du progrès. Ces visions font échos à la thématique du Pavillon (« Lumière, Lumières »), à celle de son aile géographique (« Mobilité », avec le CNES, Renault, ENGIE x Région Île-de-France, Accor et FLYING WHALES) et au thème général de l’Expo (« Connecter les esprits, construire le futur », avec le CNRS, le CRI et Art Explora).
  • Dans la continuité de l’exposition permanente, les visiteurs peuvent découvrir une exposition temporaire, renouvelée tous les mois, chacune étant dédiée à une expertise artistique : l’art digital (Histovery x L’Oréal sur Notre-Dame), les arts de la table (Groupe Chalhoub), l’art cinétique (Atelier Cruz-Diez), l’architecture (Société du Grand Paris x Dominique Perrault) et la mode (Jean Paul Gaultier).
  • Enfin, des propositions artistiques donnent une identité à chacun des espaces du Belvédère du Pavillon France pendant toute la durée de l’Exposition universelle.

#1 L'esplanade du Pavillon France

L'esplanade est la porte d’entrée du Pavillon France imaginé par les deux cabinets d’architectes l'Atelier Perez Prado Architectes et Celnikier & Grabli Architectes. Protégée par un dais, lumineux de jour comme de nuit, l’esplanade a été pensée come un lieu de détente et de flânerie. Arborée d’espèces endémiques, l’esplanade de 1600 m² du Pavillon France est habillée d’un mobilier urbain créé par Sepand Danesh, accueille une exposition dédiée aux textiles innovants développée par lille3000 et propose des expositions de photographies thématisées.

Sepand Danesh 

Sepand Danesh a conçu un parcours entre jeux et relaxation : son mobilier et ses sculptures symbolisent des attitudes et des émotions universelles telle la rêverie ou la contemplation, et ils sont également un terrain de jeux pour les enfants qui découvrent des QR codes dissimulés au cœur des œuvres, afin de créer une expérience unique qui s’apparente à un jeu de piste. Par cette proposition artistique, Sepand Danesh incarne une vision universelle de l’art et invite les visiteurs à s’en emparer.

En savoir plus

Le parcours urbain de Sepand Danesh

Sepand Danesh sur le Pavillon France

Pour l’esplanade du pavillon France, Sepand Danesh a imaginé une installation monumentale mettant en avant la créativité fragmentée. Il a voulu produire un espace ludique et pédagogique pour tous les visiteurs et surtout les plus jeunes. Les sculptures sont toutes à base du même fragment qui est un voxel de 20 cm de côté. Chaque voxel est peint en quatre tonalités de la même couleur de façon à créer des lumières et des ombres en trompe-l’œil, ce qui donne un aspect numérique aux figures et aux formes abstraites de cette installation, pourtant bien réelle. Les postures des personnages rappelleront des émotions et sensations universelles tout en créant des lieux de repos.

Le mobilier urbain sera également un terrain de jeux pour les enfants avec des QR codes dissimulés au cœur des structures pour créer une expérience unique qui s’apparente à un jeu de piste dont l’objectif premier est « de prendre à contre-pied la création artistique et de montrer comment chacun peut la percevoir ». 

Par cette proposition artistique, Sepand Danesh souhaite illustrer que l’art est universel et inviter chaque personne à prendre part à cette œuvre.  

© François Dourlen

L'oeuvre de Sepand Danesh

Né à Téhéran durant la guerre Iran-Iraq, Sepand Danesh fréquente l'école publique de la révolution jusqu'à l'âge de 12 ans avant de quitter définitivement l'Iran pour la France. À Paris, il dessine à l'école, par ennui, parce qu'il ne comprend pas la langue. Repéré par son professeur d'art plastique, il est aussitôt orienté vers des études d'art, de design puis entre aux Beaux-arts de Paris où il fait la rencontre de Giuseppe Penone, Philippe Cognée et Abraham Pincas qui deviendront ses mentors. Sa pratique, entre créativité fragmentée et jeux intuitifs invite les visiteurs à entrer dans sa matrice et à interagir avec les œuvres. Son travail est entré dans la collection du Cnap en 2019.

" Tout au long de son histoire, l’être humain a dû se dépasser et inventer des moyens pour interagir avec son environnement. À travers ma pratique artistique, j’imagine des protocoles pour mettre en avant les capacités du cerveau humain à surmonter les obstacles. Je rassemble en sculptures les idées que je fragmente par le dessin. La peinture me permet de garder une trace de ma recherche. Le cerveau humain, ses capacités de perception, d’apprentissage, d’imagination et de créativité, constituent le cœur de ma passion pour l’art. "

Sepand Danesh

En savoir plus sur le site de Sepand Danesh

Futurotextiles, l'innovation textile par lille3000

A travers un parcours didactique entre sciences et art, lille3000 cherche à montrer la diversité et l’originalité du textile qui s’affirme comme un matériau en perpétuelle évolution. Ainsi, l’exposition présente un panorama des textiles de demain en invitant chaque visiteur à un voyage artistique, ludique et poétique à travers sept capsules abordant des thématiques complémentaires : mobilité, santé, mers et océans, vent, senteur, espace et lumière. 

En savoir plus

Futurotextiles, l'innovation textile par lille3000

L'exposition Futurotextiles

A travers un parcours didactique entre sciences et art, lille3000 cherche à montrer la diversité et l’originalité du textile, matériau en perpétuelle évolution. L’exposition présentera un panorama des textiles de demain en invitant chaque visiteur à un voyage artistique, ludique et poétique à travers sept capsules dont les thématiques font échos aux valeurs et aux quinzaines thématiques du Pavillon : mobilité, santé, mers et océans, vent, senteur, espace et lumière.

Futurotextiles valoriseront les dernières innovations textiles françaises grâce à une scénographie entre sciences et poésie. Imaginées comme des jacquemarts futuristes, ces sept architectures inspirées des boules à neige ont pour ambition de modifier l’expérience du visiteur en transformant la file d’attente du Pavillon France en un véritable champ de curiosités interactives et sensorielles car elles se mettront en mouvement au passage du visiteur.

Futurotextiles s’inscrit en cohérence avec les quinzaines thématiques du Pavillon France, qui s'appuient sur les 17 objectifs de développement durables définis par les Nations Unies. 

© lille3000

Futurotextiles : 7 capsules thématiques

Capsule Bioman
Capsule Corail
Caspule Eole
Capsule Espace
Capsule Lux
Capsule Mobilité
Capsule Senteurs

lille3000, héritière de Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture

Créé en 2006, lille3000 poursuit et approfondit le dynamisme de Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture. Porte d’entrée vers le futur, lille3000 se propose d’explorer les richesses et les complexités du monde de demain en interrogeant chacune des voies de son développement.

Ni festival, ni biennale, lille3000 invite à la découverte des cultures du monde à travers des événements et de grandes éditions thématiques (expositions, parades, fêtes) au rayonnement régional, national et international. Son ancrage local fort et sa relation étroite avec le tissu associatif et culturel favorisent la rencontre des publics de tout un territoire avec des artistes de renommée internationale. Autre thème récurrent de lille3000, les multiples visions du futur et l’avant-garde.

Au cœur de cette thématique se trouve l’exposition itinérante Futurotextiles qui a été présentée à Lille et dans de nombreuses villes ainsi qu'aux expositions universelles de Shanghai et Milan. Sa présentation à Dubaï sera sa 5ème édition. 

En savoir plus sur le site de lille3000

Expositions de photographies

Le Pavillon France présente treize expositions de photographies qui seront renouvelées au rythme des quinzaines thématiques. Idéalement placées le long de la Concourse Road, ces expositions permettent aux visiteurs de découvrir les œuvres d’artistes-photographes français et internationaux dont le travail illustre, questionne et sublime les quinzaines thématiques du Pavillon.

 

#2 L'espace d'introduction du Pavillon France

Cet espace d’introduction donne une première forte impression du Pavillon.

Le patrimoine français par The Explorers

Cet espace d’introduction présente les richesses du patrimoine français, capté par The Explorers et en partenariat avec les régions de France, Atout France et l’Unesco. Les visiteurs sont donc accueillis par d’immenses écrans qui dressent l’inventaire du patrimoine naturel, culturel et humain de la Terre pour fédérer et sensibiliser le plus grand nombre à ses richesses et à sa fragilité.

En savoir plus

Les richesses du patrimoine français avec The Explorers

The Explorers sur le Pavillon France

Sur d’immenses écrans dans l’espace d’introduction du Pavillon France, The Explorers dressera, en images, l’inventaire du patrimoine naturel, culturel et humain de la Terre pour fédérer et sensibiliser le plus grand nombre à ses richesses et à sa fragilité. Ces contenus ont été réalisés en partenariat avec les régions de France, Atout France et l’Unesco.

© The Explorers

The Explorers, témoin du patrimoine

The Explorers dresse, en images, l’inventaire du patrimoine naturel, culturel et humain de la Terre pour fédérer et sensibiliser le plus grand nombre à ses richesses et à sa fragilité. De plus, The Explorers a mis en place une plateforme digitale accessible à tous, en 17 langues, par une application disponible sur smartphone, smart TV, tablette et ordinateur.

The Explorers a reçu de la part de Apple l’Award de la meilleure application TV du monde.

The Explorers a un partenariat avec l’Unesco afin d’enrichir cet inventaire avec les contenus des scientifiques internationaux.

En savoir plus sur le site de The Explorers

L'horloge énergétique par EDF et Schneider Electric

Le tableau de bord énergétique permet l’affichage dynamique et en direct des consommations énergétiques du Pavillon. Bâtiment vertueux dans sa conception et son exploitation, ce tableau de bord permet de sensibiliser les visiteurs à l’engagement français en partageant des informations concrètes sur la performance environnementale.

 

#3 L'exposition permanente du Pavillon France : redéfinir le progrès

Initiées au milieu du XIXème siècle, les Expositions universelles ont contribué́, à chaque époque, à faire émerger des solutions face aux grands défis mondiaux et à faire progresser les peuples et les cultures. Événement planétaire, rencontre internationale au positionnement atypique et à la croisée des chemins entre forum politique, salon professionnel et manifestation culturelle et scientifique, chaque Exposition universelle met en synergie les politiques, scientifiques, architectes, artistes, acteurs économiques, etc.

Accessibles à tous, les Expositions universelles sont l’occasion de présenter et d’expérimenter les dernières innovations des pays participants, entreprises, organisations multilatérales, établissements d’enseignement ou encore ONG. Chacun a ainsi la possibilité́ de devenir acteur du changement et du progrès, de repenser les modèles et de partager et imaginer des solutions pour demain. C’est ce que compte démontrer la France sur son Pavillon à travers son exposition permanente qui se déploie au rez-de-chaussée.

" L’exposition permanente propose au public une déambulation à travers une histoire du progrès, qui est le concept fondateur des Expositions universelles dès le milieu du XIXème siècle. Cette déambulation est composée de trois espaces, chacun offrant une approche et des visions différentes du progrès. "

Justine Weulersse
Commissaire d'exposition

Espace « Lumière, Lumières »

Le premier espace de l’exposition permanente propose aux visiteurs une définition du Progrès en lien avec la thématique principale du Pavillon, qui est celle de la lumière et des Lumières. Cet espace est consacré à l’un des projets les plus emblématiques du Siècle des Lumières, l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers.

En savoir plus

L'Espace « Lumière, Lumières »

L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, pièce maîtresse de l'exposition 

Le premier espace de l’exposition permanente propose aux visiteurs une définition du Progrès en lien avec la thématique principale du Pavillon, qui est celle de la lumière et des Lumières. Cet espace est consacré à l’un des projets les plus emblématiques du Siècle des Lumières, l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers.

Une édition originale des 35 volumes de l’Encyclopédie sera prêtée par les Archives Nationales et exposée sur le Pavillon France.

© François Dourlen

L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, ouvrage phare des Lumières françaises

Ouvrage collectif, l’Encyclopédie est ainsi définie par Diderot : « Le but est de rassembler les connaissances éparses sur la surface de la Terre ; d’en exposer le système général aux Hommes avec qui nous vivons, et de le transmettre aux Hommes qui viendront après nous ». C’est la première fois dans l’histoire des idées qu’un ensemble de penseurs se fixe pour objectif de réaliser un « Dictionnaire universel raisonné de la connaissance humaine », objectif que partagent les Expositions universelles.

Le Siècle des Lumières a inauguré une période de confiance dans les pouvoirs transformatifs de la raison et a longtemps été associé à l’histoire d’un grand livre collectif : L'Encyclopédie. Ce livre phare a représenté un effort de rassemblement et d’organisation des connaissances. Largement célébré comme un symbole de la créativité des Lumières françaises, L’Encyclopédie est aujourd’hui considérée dans une perspective plus cosmopolite qu’incarne l’Exposition universelle.

Par son intention portée à la description des analyses des arts et des sciences, L’Encyclopédie milite pour les idéaux de progrès. L’espace « Lumière, Lumières » se propose ainsi de suivre l’héritage des Lumières et d’introduire une première notion du progrès dès l’entrée dans l’exposition permanente et d’illustrer en quoi leurs interrogations nourrissent toujours autant notre présent.

Espace « Mobilité »

Le deuxième espace de l’exposition permanente propose aux visiteurs une définition du Progrès en lien avec la thématique de l’aile géographique du Pavillon : la mobilité. Six partenaires du Pavillon présentent leurs innovations en termes de mobilité, chacun dans un espace mis en scène dédié. Ces partenaires sont : le CNES, Renault, ENGIE et la Région Ile-de-France, Accor et FLYING WHALES.

  • La mobilité par ENGIE et la Région Île-de-France

Croisant savoir-faire métier, histoire patrimoniale et technologique, et sites emblématiques de la Région, l’expérience de l’espace ENGIE/Ile-de-France transporte le visiteur au cœur des transformations vers les nouvelles mobilités, leurs énergies clés et leurs infrastructures.

En savoir plus

La mobilité par Engie et la Région Île-de-France

ENGIE et la Région Île-de-France sur le Pavillon France

Croisant savoir-faire métier, histoire patrimoniale et technologique, et sites emblématiques de la Région, l’expérience de l’espace ENGIE x Région Ile-de-France transporte le visiteur au cœur des transformations vers les nouvelles mobilités, leurs énergies clés et leurs infrastructures. A travers une présentation immersive d’innovations concrètes, opérationnelles et numériques, elle l’invite à emprunter le chemin de la transition énergétique et écologique, vers un monde neutre en carbone.

A propos d’ENGIE

ENGIE est un groupe mondial de référence dans l’énergie bas carbone et les services. Avec l’ensemble de ses collaborateurs, ses clients, ses partenaires et ses parties prenantes, ENGIE agit chaque jour pour accélérer la transition vers un monde neutre en carbone. Guidé par cette raison d’être qui est « d’agir pour accélérer la transition vers une économie neutre en carbone, par des solutions plus sobres en énergie et plus respectueuses de l’environnement », ENGIE concilie performance économique et impact positif sur les personnes et la planète en s’appuyant sur ses métiers clés (gaz, énergies renouvelables, services) et en proposant des solutions compétitives à ses clients. L’action d’ENGIE s’apprécie dans sa globalité et dans la durée.

A propos de la Région Île-de-France

L’Ile-de-France est la première destination touristique au monde avec près de 50 millions de visiteurs chaque année, mais elle est aussi la première région économique européenne. Avec plus de 500 000 entreprises, 150 000 chercheurs, elle est l’une des régions les plus compétitives au monde en matière de R et D, d’innovation et de développement économique. La Région Ile-de-France agit au quotidien dans la plupart des domaines qui concernent l’activité de 12 millions de Franciliens : notamment, les lycées, le développement économique, la formation, l’environnement et les transports.

En savoir plus sur le site d'ENGIEEn savoir plus sur le site de la Région Île-de-France
  • La mobilité par le CNES

Pour illustrer la mobilité et proposer une part de rêve, le CNES a choisi d’embarquer le visiteur pour un voyage dans l’Univers. Au cours de ce voyage, il frôle la Station spatiale internationale et ses astronautes, et découvre les missions au service de notre propre planète comme de l’exploration des astres du Système solaire (la Lune, Mars et Jupiter) ou encore de l’étude de l’Univers.

En savoir plus

La mobilité par le CNES

Explorer l'espace avec le CNES 

Pour illustrer la mobilité et proposer une part de rêve, le CNES a choisi d’embarquer le visiteur pour un voyage dans l’Univers. Au cours de ce voyage, il frôle la station spatiale internationale et ses astronautes, et découvre les missions au service de notre propre planète comme de l’exploration des astres du Système solaire (la Lune, Mars et Jupiter) ou encore de l’étude de l’Univers.

© CNES

Le CNES en quelques mots 

Le CNES est l’établissement public chargé de proposer au gouvernement la politique spatiale française et de la mettre en œuvre au sein de l’Europe. Il conçoit et met en orbite des satellites et il invente les systèmes spatiaux de demain ; il favorise l’émergence de nouveaux services, utiles au quotidien.

Créé en 1961, il est à l’origine de grands projets spatiaux, lanceurs et satellites et est l’interlocuteur naturel de l’industrie pour l’accompagner à l’export et favoriser l’innovation. Le CNES a des champs d’application infinis qui se déclinent en cinq domaines, Ariane, les sciences, l’observation, les télécommunications, la défense.

Le CNES est un acteur majeur de la recherche technologique, du développement économique et de la politique industrielle de la France. Il noue également des partenariats scientifiques et est engagé dans de nombreuses coopérations internationales.

La France, représentée par le CNES, est le principal contributeur de l’Agence spatiale européenne (ESA), chargée par ses 22 États membres de conduire la politique spatiale de l’Europe.

En savoir plus sur le site du CNES
  • La mobilité par Renault Group

La mobilité de demain doit être intelligente, plus verte, mieux partagée et plus accessible, pour tous et partout, dans un monde durable. Dans l’espace dédié à la mobilité, Mobilize, la marque de mobilité de Renault Group, est mise en lumière pour illustrer son engagement au-delà de l’automobile et encourager la transition écologique à travers des solutions de mobilité et d’énergie flexibles et durables, orientées vers l’usage.

En savoir plus

La mobilité par Renault Group

Renault Group sur le Pavillon France

La mobilité de demain doit être intelligente, plus verte, mieux partagée et plus accessible, pour tous et partout, dans un monde durable.

Dans l’espace dédié à la mobilité, Mobilize, la marque de mobilité de Renault Group, est mise en lumière pour illustrer son engagement au-delà de l’automobile et encourager la transition écologique à travers des solutions de mobilité et d’énergie flexibles et durables, orientées vers l’usage.

© Renault Group

Renault Group en quelques mots

Fort de son alliance avec Nissan et Mitsubishi Motors, et de son expertise unique en termes d’électrification, Renault Group s’appuie sur la complémentarité de ses 5 marques - Renault – Dacia – LADA- Alpine et Mobilize – et propose des solutions de mobilités durables et innovantes à ses clients. Implanté dans plus de 130 pays il réunit aujourd’hui plus de 180 000 collaborateurs et a vendu 2,95 millions de véhicules en 2020. 

Prêt à relever des défis sur route comme en compétition, le groupe est engagé dans une transformation ambitieuse et génératrice de valeur. Celle-ci est centrée sur le développement de technologies et de services inédits, d’une nouvelle gamme de véhicules encore plus compétitive, équilibrée et électrifiée. En phase avec les enjeux environnementaux, le Renault Group a l’ambition d’atteindre la neutralité carbone en Europe d’ici à 2050.

En savoir plus sur le site de Renault Group
  • La mobilité par Accor

Sur le Pavillon France, Accor présente une expérience unique et multisensorielle à travers un labyrinthe immersif qui repense le rôle de la mobilité dans un monde en mutation.

En savoir plus

La mobilité par Accor

Le labyrinthe sensoriel d'Accor

Sur le Pavillon France, Accor présente une expérience unique et multisensorielle à travers un labyrinthe immersif qui repense le rôle de la mobilité dans un monde en mutation. Nous vous emmenons dans un voyage immersif à travers le monde du voyage - des sables du désert aux sommets enneigés, des paysages urbains aux paysages naturels et sauvages, de la gastronomie de luxe aux rêves de tête dans les nuages.  En plus de cette expérience multisensorielle, vous êtes invité à rejoindre ALL, le programme de fidélité de Accor, pour bénéficier de récompenses, d'offres et d'avantages exclusifs.

  • Décollez pour votre escapade de rêve : rencontre entre un chalet conceptuel et une suite de luxe
  • L'ultime expérience de restauration : rencontre entre un restaurant haut de gamme et un décor idyllique 
  • L'hospitalité au coeur de la nature : les tropiques rencontrent la neige. La neige rencontre le désert. Le jour rencontre la nuit
  • The place to be : le rooftop surplombant le monde d'Accor
Espace Mobilité © Accor
© Accor

Accor, leader mondial de l'hospitalité

Accor est un leader mondial de l’hospitalité augmentée, qui offre des expériences uniques dans plus de 5 100 hôtels et résidences implantés dans 110 pays. Depuis plus de 50 ans, le Groupe propose tout son savoir-faire hôtelier au travers d’une collection incomparable de marques, qui s’étend de l’enseigne de luxe à l’établissement d’entrée de gamme. Accor a également mis en place l’un des programmes de fidélité hôteliers les plus attrayants au monde.

Plus que des nuits d’hôtel, Accor offre à ses clients de nouvelles manières de vivre, de travailler et de se divertir, qui associent restauration, vie nocturne, bien-être et coworking au sein de ses différentes marques. Le Groupe a également développé des solutions digitales qui maximisent la distribution, optimisent l’exploitation des établissements et améliorent l’expérience client. Plus de 68 millions de membres bénéficient du programme de fidélité de la marque : ALL - Accor Live Limitless - un compagnon de vie au quotidien donnant accès à une large variété de récompenses, services et expériences. 

Accor est pleinement engagé dans le développement durable, tant envers la planète qu’auprès des communautés locales, au travers de son programme Planet 21 – Acting Here et du fonds de dotation Accor Solidarity, qui s’attache à permettre aux populations défavorisées d’accéder à l’emploi en leur proposant des formations professionnelles.

Fondée en 1967, Accor SA est une société cotée sur Euronext Paris (Code ISIN : FR0000120404) et sur le marché OTC aux États-Unis (Code : ACRFY). 

En savoir plus sur le site d'Accor
  • La mobilité par FLYING WHALES

FLYING WHALES présente sa vision novatrice du transport cargo aérien : continuer à servir le développement économique et social tout en pesant le moins possible sur l'environnement. Au travers du traitement moderne d'un objet iconique des Expositions universelles du siècle dernier, FLYING WHALES propose aux visiteurs une expérience physique et digitale donnant à voir l'un des modes de transport phare de demain.

En savoir plus

La mobilité par FLYING WHALES

FLYING WHALES, réinventer le ballon dirigeable

Dans l’espace dédié à la Mobilité de l'exposition permanente du Pavillon France, FLYING WHALES présente sa vision novatrice du transport cargo aérien : continuer à servir le développement économique et social tout en pesant le moins possible sur l'environnement.

Au travers du traitement moderne d'un objet iconique des Expositions universelles du siècle dernier, FLYING WHALES propose aux visiteurs une expérience physique et digitale donnant à voir l'un des modes de transport phare de demain.

© FLYING WHALES

FLYING WHALES en quelques mots

Créée en 2012, FLYING WHALES est une société française qui développe un grand programme industriel de dirigeable rigide charges lourdes dont le vol inaugural aura lieu en 2024.

Ce projet comprend :

  • Un programme aéronautique : développement du LCA60T, un dirigeable rigide pour le transport de point à point (i.e. qui s’affranchit de toute infrastructure de transport) de charges lourdes (jusqu’à 60 tonnes) ou volumineuses, en soute ou sous élingues, à bas coût, et à très faible empreinte environnementale,
  • Une société d’opérations qui opérera les LCA60T pour ses clients finaux, et qui gèrera à terme sur les trois continents une flotte de 162 LCA60T et leurs bases, avec des centres de contrôle pour chacune des régions d’opération.  

Il est animé par FLYING WHALES et repose sur :

  • Des coopérations internationales (au Canada notamment)
  • Une quarantaine d’entreprises françaises et canadiennes, dont les têtes de ponts sont en « risk sharing »,
  • Une équipe de management hors-pair avec, pour les fonctions programmes et techniques, des dirigeants issus des grands programmes aéronautiques français, 
  • Un financement public important pour le développement ainsi que pour les infrastructures de production 
  • Un actionnariat fort, dont la société de contrôle est composée de grands acteurs français (Région Nouvelle-Aquitaine, Bouygues, ADP, Air Liquide, ONF)
En savoir plus sur le site de FLYING WHALES

Espace « Connecter les esprits, Construire le futur »

Le dernier espace de l’exposition permanente propose aux visiteurs une définition du Progrès en lien avec la thématique de l’Exposition universelle de Dubaï : « Connecter les esprits, Construire le futur ». Pensé et scénographié comme la Galaxie du futur, ce troisième espace de l’exposition permanente est organisé en trois sous-espaces ou « Planètes », chacune incarnant un sujet prioritaire pour construire ensemble le monde de demain : la Planète Science est incarnée par le CNRS, la Planète Education par le Cri (Centre de Recherche Interdisciplinaire) et la Planète Art par la Fondation Art Explora.

  • Planète Sciences, par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)

La Planète Sciences présente « Antarctique, un laboratoire du futur », une expérience immersive au coeur des recherches de pointe menées en Antarctique et de leurs enjeux. L’objectif de cette Planète est d’éveiller la conscience du visiteur en faveur d’une Terre où se construit l’avenir de la planète.

En savoir plus

La Planète Sciences par le CNRS

Le CNRS sur le Pavillon France : Antarctique, un laboratoire du futur

L’Antarctique est le continent le plus froid, le plus venteux et l’un des plus arides de la planète. L’absence de présence humaine fait de ce territoire un témoin unique et préservé de l’évolution de la planète et de son climat.

Dès 1959, la signature du Traité sur l’Antarctique, renforcé par le Protocole de Madrid en 1991, protège cet environnement au titre de réserve naturelle : le continent est alors devenu une terre non militarisée, consacrée à la science et à la coopération internationale.

Cependant, les régions polaires sont impactées par les activités humaines à l’échelle planétaire qui entrainent des changements irréversibles. De la fonte des glaces à la montée du niveau de la mer, en passant par le déclin de la biodiversité aquatique et terrestre, les effets du réchauffement y sont de plus en plus visibles. Depuis des décennies, le CNRS, ses chercheuses et ses chercheurs y mènent des projets de recherches interdisciplinaires ambitieux dans de nombreux domaines : l'histoire et l'évolution du climat, la glaciologie, la physique des courants océaniques planétaires, l'astronomie et l'astrophysique, la biogéochimie, et bien sûr l’environnement et l’écologie...

Sollicité pour incarner les sciences sur le Pavillon France de l’exposition universelle à Dubaï 2021 et à l’occasion des 30 ans du Protocole de Madrid, le CNRS souhaite affirmer son engagement dans les recherches aux pôles et leur préservation.

« Antarctique, un laboratoire du futur » est une expérience immersive au cœur des recherches de pointe menées en Antarctique et de leurs enjeux. Son objectif ? Eveiller la conscience du visiteur en faveur d’une terre où se construit l’avenir de la planète.

Planète Sciences - © CNRS

Le CNRS en quelques mots

Le Centre national de la recherche scientifique est une institution publique de recherche parmi les plus reconnues et renommées au monde. Depuis plus de 80 ans, il répond à une exigence d’excellence au niveau de ses recrutements et développe des recherches pluri et inter disciplinaires sur tout le territoire, en Europe et à l’international.  Orienté vers le bien commun, il contribue au progrès scientifique, économique, social et culturel de la France.

Le lien étroit qu’il tisse entre ses activités de recherche et leur transfert vers la société fait de lui aujourd’hui un acteur clé de l’innovation. Le partenariat avec les entreprises est le socle de sa politique de valorisation. Il se décline notamment via plus de 150 structures communes avec des acteurs industriels et par la création d’une centaine de start-up chaque année, témoignant du potentiel économique de ses travaux de recherche.

Le CNRS rend accessible les travaux et les données de la recherche ; ce partage du savoir vise différents publics : communautés scientifiques, médias, décideurs, acteurs économiques et grand public.

En savoir plus sur le site du CNRS
  • Planète Education, par le Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI)

La Planète Education propose une immersion au cœur de l’espace infini des connaissances. Le Petit Prince d’Antoine de Saint Exupéry, dont les talents d’explorateur sont connus dans le monde entier, accompagnera les visiteurs dans la brève découverte de cette planète en rapide expansion. Durant ce voyage imaginaire et poétique projeté sur une planisphère suspendue, chacun peut prendre conscience des innombrables connexions qui relient entre elles les disciplines (arts, sciences, techniques, etc.) et les cultures.

En savoir plus

La Planète Education par le CRI

Cartographier les connaissances avec le CRI

Le Pavillon France accueille, au sein de son exposition permanente pour partie dédiée à la « Galaxie du monde de demain », la Planète Éducation (ou Planète apprenante), conçue en partenariat avec le CRI.

S‘inspirant de WeLearn, le GPS des connaissances développé par les équipes IA du CRI sur la base de Wikipedia, la Planète Education propose une immersion au coeur de l’espace infini des connaissances. Le Petit Prince d’Antoine de Saint Exupéry, dont les talents d’explorateur sont connus dans le monde entier, accompagne les visiteurs dans la brève découverte de cette planète en rapide expansion. Durant ce voyage imaginaire et poétique projeté sur une planisphère suspendue, chacun prend conscience des innombrables connexions qui relient entre elles les disciplines (arts, sciences, techniques, etc.) et les cultures. Cette expérience inédite est aussi l’occasion d’ouvrir de vastes horizons pour l’avenir de l’éducation, Le Petit Prince ayant l’art de poser des questions qui marquent les esprits !

Au-delà de l’expérience immersive, brève et sensationnelle, les visiteurs intéressés sont invités à approfondir en ligne les sujets liés aux nouveaux modes d’apprentissage au 21e siècle, à l’IA et à l’intelligence collective, aux sciences participatives, etc.

Le CRI (Centre de Recherche Interdisciplinaire) en quelques mots

Fondé en 2006 par François Taddei et Ariel Lindner, le CRI est une association loi 1901 qui co-construit et partage de nouvelles manières d'apprendre, d'enseigner, de faire de la recherche et de mobiliser l'intelligence collective dans les domaines des sciences du vivant, de l’apprendre et du numérique pour relever les objectifs de développement durable (ODDs) des Nations Unies. Le CRI est soutenu dans ses travaux de recherche et d’enseignement par de nombreux mécènes, fondations et institutions tels que l’Université de Paris, la Ville de Paris et la Fondation Bettencourt Schueller.

A l’international, le CRI et l’UNESCO sont à l’origine de l’initiative #LearningPlanet, lancée en 2020. #LearningPlanet est une alliance ouverte rassemblant d’ores et déjà des centaines d’organisations partenaires à travers le monde autour notamment d’événements (#LP Festival, Journée internationale de l’éducation) et de projets éducatifs emblématiques traitant de priorités comme le développement durable, les droits et la santé des enfants, les nouveaux modèles d’apprentissage, etc.

En savoir plus sur le site du CRIEn savoir plus sur le site de #LearningPlanet
  • Planète Arts, par la Fondation Art Explora

La Planète Arts est portée par la Fondation Art Explora ayant pour ambition première de faire voyager l’art et la culture dans le monde afin de le démocratiser et de le rendre ainsi accessible à tous. Art Explora représente la culture sur le Pavillon France de l'Exposition universelle de Dubaï, et notamment l'art et la création française en présentant différents dispositifs mêlant performances artistiques et innovations.

En savoir plus

Planète Arts par la Fondation Art Explora

Art Explora sur le Pavillon France

La planète Arts est portée par la Fondation Art Explora ayant pour ambition première de faire voyager l’art et la culture dans le monde afin de le démocratiser et de le rendre ainsi accessible à tous. Art Explora représente la culture sur le Pavillon France de l'Exposition universelle de Dubaï, et notamment l'art et la création française en présentant différents dispositifs mêlant performances artistiques et innovations.

Avec le développement de la planète Art autour de la thématique « Connecter les esprits, Construire le futur », Art Explora y présente un nouveau dispositif culturel itinérant sur mer pour aller à la rencontre des populations, un dispositif révolutionnaire dans son approche du partage des arts avec le plus grand monde.

Une installation artistique interactive de l’artiste français Neil Beloufa avec la participation de Bad Manners production et en collaboration avec Ebb studio, est également présentée dans l'espace de la fondation.

Art Explora : la technologie au service d'un art pour tous

Conscient que l’art a le pouvoir d’initier le dialogue et le partage, de nous rassembler et de nous rendre plus forts, l’entrepreneur et mécène français Frédéric Jousset a créé en novembre 2019 Art Explora, une fondation philanthropique à l’ambition internationale, nomade, sans collection et digitale.

Renouant avec la promesse de démocratisation de la culture, Art Explora ambitionne de réduire la fracture culturelle, en s’appuyant notamment sur les technologies numériques et des dispositifs itinérants, pour initier de nouvelles rencontres entre les œuvres et un public nombreux et divers, tout en soutenant la création contemporaine et les institutions culturelles.  

En savoir plus sur le site de la Fondation Art Explora

#4 Les expositions temporaires du Pavillon France

Chaque exposition temporaire est un voyage au coeur de la diversité, de l’excellence et du savoir-faire artistique français. Cinq expositions temporaires se succèdent sur la période de l’Exposition universelle avec un art mis à l’honneur chaque mois : l’art numérique, les arts de la table, l’art cinétique, l’architecture et la mode.

Notre-Dame de Paris, l’Expérience, par Histovery & L’Oréal | du 1er octobre au 1er novembre 2021

L’art de vivre à la française, un rêve à partager, par le Groupe Chalhoub | du 8 novembre au 6 décembre 2021

Chromosaturation, par Carlos Cruz-Diez | du 13 décembre 2021 au 14 janvier 2022

Le Grand Paris Express, par la SGP & Dominique Perrault | du 21 janvier au 21 février 2022

Jean Paul Gaultier de A à Z | du 28 février au 31 mars 2022

#5 Le parcours artistique dans le Belvédère du Pavillon France

Le Belvédère, espace événementiel exceptionnel du Pavillon, accueille des événements professionnels et grand public. Un parcours artistique a été pensé pour ces publics pour illustrer les thèmes centraux du Pavillon : Lumière, Mobilité, Innovation. 

Jean-François Rauzier, l’hyperphotographie

Jean-François Rauzier a créé pour le Belvédère le projet « Utopia », en collaboration avec la commissaire d’exposition Nina Sales. Ensemble, ils ont imaginé un espace pluridisciplinaire, immersif, et foncièrement visionnaire. Le parcours artistique est inspiré des Lumières françaises, conviant le public à s‘immerger au cœur de fabuleuses fresques, hétérotopies des temps modernes. Celles-ci donnent au visiteur la sensation de déambuler au cœur d’univers oniriques et historiques, et le plongeront, grâce à cet effet hyperphographique, dans une réflexion sur la place de l’Homme dans la ville et le monde de demain.

En savoir plus

L'hyperphotographie, Jean-François Rauzier

Jean-François Rauzier présente l’exposition « Utopia » dans le Belvédère du Pavillon France du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022. Il a collaboré avec la commissaire d’exposition Nina Sales pour imaginer un espace pluridisciplinaire, immersif, et foncièrement visionnaire

L’artiste et la commissaire d’exposition ont imaginé un parcours initiatique, inspiré des Lumières françaises conviant le public à s‘immerger au cœur de fabuleuses fresques, hétérotopies des temps modernes. L’artiste propose d’infinies rêveries pour se laisser aller à l’espoir, miscellanées humanistes et rétrofuturistes. Ses œuvres traitent des visions fantasmées des villes et des architectures que l’artiste exprime avec son approche artistique, l’hyperphotographie.  

" Avec l’hyperphotographie, Jean-François Rauzier nous fait pénétrer dans les arcanes complexes des villes, symboles d’universalité et de diversité. "

Nina Sales
Commissaire d'exposition

L’hyperphotographie est son outil, son imagination et son inspiration, nourrie par des influences hyperréalistes, moults œuvres littéraires mais également par son observation des environnements photographiés. Il s’imprègne de l’atmosphère des lieux qu’il photographie, leurs énergies, leurs beautés, leurs moindres détails. L’exposition « Utopia » se déclinera en quatre grands espaces thématiques :

Le Grand Paris

Ici, deux séries s’y côtoient : la série Babylones et La série D906. Il s’agit ici de faire allusion à Paris et au projet Grand Paris qui désigne ce Paris qui s’étend et englobe un plus large territoire que le Paris intra-muros. La D906 est une série qui date des débuts de l’hyperphotographie créée par Jean-François Rauzier. Elle suit cette route départementale D906, route principale reliant Paris à Clamart, régulièrement empruntée par l’artiste. Pour cette série, il a tenu un journal.

" Elle a toujours été pour moi un non-lieu, une zone de transition que l’on traverse au plus vite sans regarder autre chose que le pare choc de la voiture qui nous précède. J’ai décidé alors de la regarder pour la première fois.  "

Jean-François Rauzier
Artiste photographe

Cet espace veut montrer Paris, le Grand Paris et ses multiples facettes : le Paris classique, le Paris populaire, celui du street-art, le Paris moderne, le Paris en transition qui s’étend avec des allures plus austères, se détachant de l’image touristique. 

La Ballade de Paris 

Ici, l’artiste se recentre sur le Paris Haussmannien, végétalisé, auquel il est tant attaché ; et mise sur une scénographie très immersive pour plonger le public dans ce Paris tant aimé.  Cette série se décline sur différents supports, la notion de promenade se renforce par les versions vidéo de la Ballade diffusée via un écran tel un travelling dans la ville. Il y a cette volonté d'amener le public à se sentir transporté à Paris grâce à cet espace.   

" Les ballades de Jean-François Rauzier sont nées comme ces airs obsédants qui accaparent nos esprits et ne connaissent ni exorde ni fin. "

Nina Sales
Commissaire d'exposition

Traversée

Cet espace, consacré à la modernité et à l’avant-garde, permet à l’artiste d’aborder la France de demain. D’abord au niveau architectural, Jean-François Rauzier rassemble pour les Tours de Babel et une fresque monumentale, des prouesses architecturales disséminées partout en France. Il collabore également avec ELIMTECH, un duo de développeurs en Intelligence Artificielle pour proposer des morphings de ces bâtiments. Ainsi, il associe l’hyperphotographie et l’intelligence artificielle comme des partenaires, d’interprétations artistiques d’une architecture fictive/future.  

© Jean-François Rauzier

" Les images de Jean-François Rauzier ou plus exactement ses photomontages déjouent le temps, l’inversent même. Le dédale des références, la disjonction entre une composition d’ensemble et l’infini brouillage des détails n’ont qu’un seul but : mettre en ébullition notre imaginaire. "

Damien Sausset
Critique d'art

Odyssée

Ce Projet dépasse le format plus classique d’une constitution de série car Jean-François Rauzier plonge dans l’univers des Arches, et conçoit son œuvre comme un univers fictif, un nouveau monde, s’inspirant du Mythe de l’Arche de Noé. Ce projet se compose d’hyperphotographies traitant de l’exode via des vaisseaux futuristes (les arches) toujours créés à partir de bâtiments réels, transportant des villes entières. Néo-décadence et espoir se mêlent pour une fresque aux accents apocalyptiques, créée de manière inédite pour le Pavillon France, reprenant les éléments emblématiques du Projet Arches. Il nous invite au voyage, à prendre part à son odyssée.  

© Jean-François Rauzier

Des QR codes et des textes seront répartis sur les 4 espaces et viendront compléter avec divers contenus la visite de l’exposition. 

Jean-François Rauzier

Précurseur de l’assemblage numérique, Jean-François RAUZIER invente en 2002 le concept de l’Hyperphotographie, reconnu aujourd’hui dans le monde entier. Il réunit des milliers de clichés pris au téléobjectif pour composer différents univers surréalistes à partir de lieux existants, nous faisant ainsi voyager avec ses œuvres démesurées. En passant de l’infiniment grand à l’infiniment petit, ses compositions suscitent un enthousiasme manifeste à chaque présentation publique.  Les lieux qu’il photographie prennent une dimension extraordinaire, teintée de poésie et foisonnant de références culturelles. Son travail s’expose en France et à travers le monde (New York, Londres, Amsterdam, Barcelone, Istanbul) et est présent au sein de grandes collections d’art contemporain.

 

Nina Sales

Franco-brésilienne, Nina Sales aborde les arts visuels avec abnégation et fascination. Historienne de l’art, professeure et commissaire d’exposition, elle accompagne différents artistes et développe des activités de recherches et d'expérimentations curatoriales depuis une décennie. En 2012, elle fonde ARTMAZONE, organisme pionnier d'actions artistiques, consacré aux arts visuels du Brésil. Depuis 2015, elle est également curatrice auprès de Jean- François Rauzier, photographe plasticien français, dont elle dirige désormais le studio. En tant que curatrice, elle a déjà conçu et réalisé de nombreuses expositions individuelles et collectives internationales et participé à différents ouvrages d’artistes.  

En savoir plus sur le site de Jean-François Rauzier

Œuvres de Carlos Cruz-Diez

Carlos Cruz-Diez est l’un des grands protagonistes de l’art contemporain, et ses travaux et écrits le situent parmi les plus grands penseurs de la couleur du XXe siècle. Certaines de ses œuvres mêlant couleur, mouvement et lumière sont exposées au Belvédère.

En collaboration avec l’Atelier Cruz-Diez et la Patinoire Royale de Bruxelles.

En savoir plus

Carlos Cruz-Diez

Les jeux de couleurs de Carlos Cruz-Diez 

Carlos Cruz-Diez présentera à titre posthume ses Physichromies : des structures qui révèlent des conditions et des comportements différents de la couleur. Elles se modifient en fonction du déplacement du spectateur et de l’intensité de la lumière ambiante, en projetant la couleur dans l’espace pour créer une situation évolutive de couleur additive, reflétée et soustractive.

Les Physichromies réagissent comme des « pièges à lumière », dans un espace où différentes trames de couleurs entrent en interaction. Ces trames se transforment mutuellement, générant de nouvelles gammes chromatiques qui n’existent pas sur le support. La couleur envahit ainsi l’espace contenu entre les lames verticales qui sont présentes sur la totalité de l’oeuvre, et agissent comme des modulatrices de la lumière. De plus, sous l’effet du déplacement du spectateur ou de la source lumineuse, une série de variations chromatiques se crée au sein de l’oeuvre, similaire à celle observée dans l’espace réel du paysage.

C’est de ce jeu de la couleur lumière, de la couleur physique, que les Physichromies tirent leur nom.

On trouvera aussi sur le Belvédère une table de Chromointerférence. Les Chromointerférences apparaissent un jour de 1964, alors que Carlos Cruz-Diez imprime en sérigraphie une série de trames de couleur additive, à laquelle il décide de superposer un plastique transparent avec le même modèle de lignes. En déplaçant le plastique transparent au dessus des modules d'une autre de ses oeuvres, il observe l’apparition d’interférences de couleurs qui se modifient au passage de la trame.

La difficulté de la lecture produite par l’intersection des trames produisait des gammes de couleur chimiquement absentes du support. De plus, les déplacements de la trame faisaient naître des mouvements contraires aux mouvements réels de celle-ci. Carlos Cruz-Diez les surnomme « faux prismes », car elles reproduisent le spectre complet de la lumière sur un support opaque.

Carlos Cruz-Diez en quelques mots 

Carlos Cruz-Diez est l’un des grands protagonistes de l’art contemporain. Ses travaux et ses écrits le situent parmi les plus grands penseurs de la couleur au XXe siècle.

Ses œuvres ont apporté une nouvelle compréhension de la couleur et ont considérablement élargi son univers perceptif. Elles nous révèlent la couleur comme une réalité phénoménologique lumineuse, indépendant de toute structure formelle ou symbolique.

Cruz-Diez a développé la plateforme conceptuelle de son travail entre 1959 et 1981. Ses recherches nous permettent de faire l’expérience de la couleur comme une réalité autonome qui peut exister par elle-même et évoluer dans l’espace et le temps réels, sans aide d’aucune forme et d’aucun support. 

Dans ses œuvres, couleur, mouvement, appel à la lumière concourent au déroulement du phénomène d’une œuvre qui naît, s'agite, vibre, meurt et renaît sous nos yeux. C'est devant nous que la lumière vient se mêler aux pigments et jouer son rôle dans la métamorphose de la surface.   

" Pour moi, la couleur est autonome, fugace, en mouvement perpétuel. La couleur est comme la vie : un présent permanent.  "

Carlos Cruz-Diez
Artiste-peintre

En savoir plus sur le site de Carlos Cruz-Diez

Le Mobilier National

Soutien des métiers d’art et de la création depuis le XVIIe siècle, le Mobilier national perpétue et transmet des savoir-faire exceptionnels. Résolument tournée vers l’avenir, l’institution promeut également la création et le design contemporain en France. Fidèle à sa tradition de faire rayonner les arts décoratifs à l’occasion des événements internationaux, le Mobilier national s’est associé au Pavillon France pour mettre à l’honneur l’excellence du patrimoine immatériel et du design français.

En savoir plus

Le Mobilier national

Le Mobilier national sur le Pavillon France

L’Exposition universelle aura pour thème « Connecter les esprits, Construire le futur » et son ambition est d’être une rampe de lancement pour de nouvelles visions du monde et de l’avenir axées sur l’innovation, le partage des connaissances et le développement durable.  Dans ce contexte, le Pavillon France sera une vitrine inoubliable pour témoigner de l'excellence et du savoir-faire français et promouvoir les talents, les idées et les atouts de la France durant les six mois de l’Exposition universelle. 

Afin de rendre hommage au savoir-faire français de la tapisserie, une pièce majeure des collections du Mobilier national sera exposée dans un salon du Pavillon baptisé, pour l’occasion « Salon des Gobelins ». La pièce exposée est la tapisserie « Amazonie », tissée au sein des manufactures nationales en 1958, d’après l’œuvre de l’artiste Jean LURCAT.

AMAZONIE, par Jean Lurçat

© Mobilier national

Pour meubler les salons du Belvédère du Pavillon, espace événementiel prestigieux, c’est la collection Hémicycle, revisitant le principe des « confidents » et des « vis-à-vis » emblématiques du Second Empire, qui a été choisie. Cette gamme conçue par Philippe NIGRO, a été prototypée par l’Atelier de Recherche et de Création (ARC) du Mobilier national et est éditée par la maison française Ligne Roset. Ce projet emblématique illustre non seulement la mission traditionnelle du Mobilier national d’être présent dans les hauts lieux de la République mais aussi sa volonté d'œuvrer en tant que partenaire de l’édition au service de la création contemporaine.

© Mobilier national

© Mobilier national

© Mobilier national

© Mobilier national

Le Mobilier national en quelques mots

Soutien des métiers d’art et de la création depuis le XVIIe siècle, le Mobilier national perpétue et transmet des savoir-faire exceptionnels. Résolument tournée vers l’avenir, l’institution promeut également la création et le design contemporain en France. Fidèle à sa tradition de faire rayonner les arts décoratifs à l’occasion des événements internationaux, le Mobilier national s’est associé au Pavillon France pour mettre à l’honneur l’excellence du patrimoine immatériel et du design hexagonal, cette « French Touch » que le monde entier nous envie. 

En savoir plus sur le site du Mobilier national

Capsule immersive VOYAGER BY IMMERTECH®

Pendant six mois, IMMERTECH présente une expérience immersive à 360° avec sa capsule VOYAGER BY IMMERTECH® exposée dans le Belvédère du Pavillon France. La capsule immersive diffuse des contenus en lien avec les quinzaines thématiques du Pavillon.

En savoir plus

Capsule immersive VOYAGER BY IMMERTECH®

Explorer le monde dans la capsule immersive VOYAGER BY IMMERTECH®

Pendant six mois, IMMERTECH présente une expérience immersive à 360° avec sa capsule VOYAGER BY IMMERTECH® exposée dans le Belvédère du Pavillon France. La capsule immersive diffuse des contenus en lien avec les quinzaines thématiques du Pavillon : un voyage exploratoire pour éveiller son imaginaire sur la conquête spatiale, la découverte d’un biome altéré par les activités humaines pour questionner notre impact écologique, une perception engagée et engageante de la ville de demain pour se présenter une alternative à nos façons de concevoir nos infrastructures et bien d’autres voyages.

Immertech en quelques mots

Immertech œuvre pour imaginer de nouveaux modes de voyage plus responsables et accessibles. Leurs produits représentent des solutions permettant à la fois de réduire nos déplacements physiques ayant un impact sur nos écosystèmes, mais aussi d’offrir la possibilité à tous de voyager et de découvrir le monde. Immertech propose ainsi des outils de téléportation sensorielle pour que les utilisateurs puissent voyager à travers une réalité numérique. La capsule Voyager, est un espace immersif où les utilisateurs sont plongés dans une projection visuelle et sonore à 360° pour éveiller leurs sens.

En savoir plus sur le site d'Immertech
Partager sur :