La Société du Grand Paris et Dominique Perrault présentent au Pavillon France l'exposition temporaire « Grand Paris Express », une exposition immersive sur le plus grand projet urbain mené en Europe, avec une intervention artistique de JR, du 21 janvier au 21 février 2022.

Le Grand Paris Express, pionnier de la ville du futur

Conçue par l’architecte Dominique Perrault, nommé commissaire général par la Société du Grand Paris, cette exposition prend la forme d’un pavillon immersif à l’intérieur duquel est diffusé à 360° un film retraçant l’aventure de ce chantier du siècle. Tout autour du pavillon, Dominique Perrault a invité l’artiste JR à proposer une intervention qui incarne la place des habitants et des futurs usagers au cœur de ce projet de transformation de la ville.  

© François Dourlen

Cette exposition itinérante d’architecture et d’urbanisme, conçue pour voyager dans les grandes capitales mondiales, lors d’évènements nationaux et internationaux, se veut aussi un lieu de débat quant aux transformations urbaines à large échelle dans les métropoles mondiales, via par exemple la tenue d’une masterclass de Dominique Perrault. 

" En proposant un voyage immersif et sensoriel dans le Paris de demain, cette exposition est aussi une vitrine du savoir-faire français en matière d’architecture, de mobilité, d’urbanisme, d’ingénierie et de culture. "

Jean-François Monteils
Président du directoire de la Société du Grand Paris

Le Grand Paris Express

Un projet de transformation urbaine

La Société du Grand Paris est l’entreprise publique créée par l’État dont la mission est de piloter le déploiement et le financement du Grand Paris Express. Elle assure la construction des infrastructures qui composent le réseau et acquiert, pour le compte d’Île-de-France Mobilités, les matériels roulants qui le parcourront. Futur métro du Grand Paris, le Grand Paris Express est le plus grand projet d’infrastructure et d’aménagement d’Europe. Avec 200 kilomètres de réseau, le projet prévoit la création de quatre nouvelles lignes autour de Paris, le prolongement de la ligne 14, la construction de 68 gares et l’aménagement de nouveaux quartiers autour de ces futurs pôles urbains.

200 km

de lignes automatiques, soit autant que le métro actuel !

37 agences d'architectures

sont impliquées dans le projet, dont celle de l'architecte Dominique Perrault

+200

artistes impliqués dans le projet culturel

Un grand projet de création artistique

Pour concevoir le Grand Paris Express, la Société du Grand Paris s'est entourée de 37 agences d'architecture, dont celle de l'architecte Dominique Perrault, de designers, d'ingénieurs, d'urbanistes, de paysagistes, etc. Ces créateurs – au total plus de 1 000 personnes dans les différentes agences et bureaux d'ingénierie – travaillent de concert sur le nouveau métro du Grand Paris. C'est en faisant appel à toutes les disciplines de la création, à toutes les techniques les plus innovantes, que se dessine, avec tous les artisans du Grand Paris Express et ses futurs usagers, le projet d'une génération.

Des collaborations originales, sur le principe de tandems artistes & architectes, apporteront une dimension esthétique, sensible et poétique aux 68 nouvelles gares du réseau du Grand Paris. Ces nouvelles œuvres pérennes donneront naissance à une grande collection d’art, d’architecture et d’innovations urbaines pour le Grand Paris.

L'architecte Dominique Perrault et son approche innovante de la ville de demain

Depuis trente ans et à travers des réalisations majeures comme la Bibliothèque Nationale de France (BNF) à Paris ou l'Université souterraine EWHA à Séoul en Corée, l'architecte Dominique Perrault montre son intérêt pour l'architecture souterraine qu'il appelle le "Groundscape". Membre depuis 2012 du Conseil Scientifique de l'Atelier International du Grand Paris, il travaille sur la question de la résilience et de l'adaptation des grandes métropoles aux changements climatiques.

Cette gare se situe dans le Val-de-Marne (département limitrophe de Paris), à l'entrée de Gustave-Roussy, centre européen de lutte contre le cancer. Emblématique par sa forme cylindrique, la gare a été conçue par l'architecte Dominique Perrault.

Creusée à 48 mètres sous terre, la gare Villejuif-Institut Gustave Roussy est l’une des plus profondes du Grand Paris. Une particularité qui n’a évidemment pas échappée à son architecte Dominique Perrault, s’employant à concevoir « un connecteur du monde du dessous au monde du dessus. ».

« Lorsqu'on sortira du métro, on sera en contact direct avec l'air ambiant et la lumière ambiante donc on n'aura aucun sentiment d'être à 50 mètres de profondeur. », Dominique Perrault

© Société du Grand Paris / Dominique Perrault Architecture
© Société du Grand Paris / Dominique Perrault Architecture
© Société du Grand Paris / Dominique Perrault Architecture

Pour la gare Villejuif-Institut Gustave Roussy, l'artiste Iván Navarro a conçu son projet artistique empreint d'astronomie. Exodo reprend la forme de deux cadrans solaires posées l'un sur l'autre et joue avec l'idée de lumière chère à Dominique Perrault.

« L'aspect magique de ce projet, c'est l'union entre la lumière naturelle et artificielle. », Iván Navarro & Dominique Perrault  

© Société du Grand Paris / Dominique Perrault Architecture / Ivan Navarro

L’artiste JR, un regard artistique sur les Grands Parisiens

Dominique Perrault a invité l’artiste JR, originaire de Clichy-Montfermeil, à intervenir autour de l’exposition pour incarner la place des habitants et des futurs usagers du nouveau métro. Cette intervention artistique fait écho à la démarche « Tandems », qui vise à associer un artiste à un architecte pour la conception d’une œuvre d’art pérenne dans chacune des futures gares du Grand Paris Express. JR œuvre en tandem avec l’architecte Benedetta Tagliabue pour la future gare de Clichy-Montfermeil du Grand Paris Express. 

En savoir plus sur la Société du Grand Paris En savoir plus sur Dominique Perrault Architecture
Partager sur :